Madame Camille de Witasse-Thezy, Sous-Préfète de Die, nous a fait le plaisir de sa présence mercredi 2 septembre, lors d’une visite de village, invitée par notre municipalité. M’épaulaient pour l’occasion Maryline Lucas, Denis Parmentier, Mathilde Berthet et Dominique Gimelle.

Début de la visite par le château et le parc de la MGEN où Laurent Molines, promoteur immobilier, a expliqué son projet d’aménagement avec une salle de conférence, un restaurant, des appartements, un centre de médecine douce, des gites touristiques dans les arbres et des logements intégrant une sénioriale.

Le groupe s’est ensuite rendu au quartier « Pied du Coteau » où les gendarmes (St Jean et Romans / Isère), ainsi que Benoît Mottet, directeur d’exploitation des barrages pour EDF, sont venus pour évoquer l’ensemble des risques inhérents à cette zone : baignade interdite (mauvaise qualité microbiologique et risque de brusque montée des eaux), incivilités qui dérangent fortement les habitants des lotissements proches (dépôt sauvage d’ordures ménagères, stationnement gênant, incivilités verbales…). Des solutions seront étudiées pour être mises en place avant l’été prochain.

Pause-café sur la place poitevine au centre du village où il a été constaté le nombre impressionnant de camions qui ne respectent pas la limitation des 19T. La poursuite de l’aménagement de la traversée du village a longuement été évoquée, plan à l’appui, en présence de Philippe Gueundjian, pharmacien, qui nous a fait part des problématiques impactant les commerces : places de parking, accessibilité…

Arrivée sur « la plage » où Laurent Garnier, exploitant de la grotte de Thaïs et du bateau, a rejoint le groupe avec Frédéric Giraud, entraineur chef de base du club d’aviron. Les participants ont rappelé l’importance touristique de St Nazaire en Royans. Ont été évoqués divers aménagements pour ce site et également le projet de raccorder la vélo route voie-verte au village.

La visite s’est terminée au pied de Vanille, lieu du projet de la carrière envisagée par la municipalité précédente. Là, Marion Pelloux-Prayer, maire de la Baume d’Hostun, Joël O’Baton, maire de Saint Just de Claix, et Sylvain Belle, maire de Saint Hilaire du Rosier, sont venus rappeler à la sous-préfète leur franche opposition à l’ouverture de cette carrière. Monsieur Olivier Putot, directeur du Parc du Vercors, était également présent et a rappelé que le bureau syndical du Parc, avait voté à l’unanimité une motion contre ce projet. J’ai précisé à madame la Sous-Préfète à cette occasion que notre liste avait été largement élue pour s’opposer à ce projet et mon intention d’utiliser tous les recours légaux pour que ce projet n’aboutisse pas.

J’ai rappelé, qu’à mon sens, la maitrise foncière partielle par la présence du Chemin rural de Vanille, empêche la possibilité de démarrer une exploitation. A ce jour le Chemin rural de Vanille est borné. Ont finalement été évoqués des irrégularités dans la Promesse Unilatérale de Vente qui nous lie au carrier. Dossier en cours d’étude par notre Sous-Préfète. Nous restons vigilants et déterminés. 

Rémi Saudax